Des « Damien » à la « Longue Route 2018 »

Avant la Longue Route 2018, Bruno ChallardC’est presque par accident que je suis venu à la voile. Vous pourrez découvrir tout ce cheminement dans mon prochain livre qui racontera toutes les étapes et aventures vécues depuis 40 ans qui m’ont amené, comme une suite logique, à la « Route 2018 ».
Ca fait pas mal de souvenirs, et je ne suis même pas sûr que ce récit sera terminé avant que je m’aligne au départ de la « Longue Route 2018 », où je pourrais néanmoins en continuer l’écriture et le publier à distance.

Mais revenons au fond  de cet article. Bien avant la lecture du livre de Bernard Moitessier, « La Longue Route », deux premières lectures ont conforté mon intérêt pour la voile.

Ice Bird David LewisLe Dr David Lewis dans les glaces de l’Antarctique

Ma première découverte a été le livre de David Lewis, « Ice Bird », où il relate son périple épique autour de l’Antarctique (avec tempêtes, démâtage, réparations…).

Ce premier livre a représenté pour moi l’archétype de l’aventure maritime où un homme seul doit surmonter des situations extrêmes dans un engagement personnel total.

Le récit de ce voyage hors du commun est encore disponible, notamment ICI pour ceux qui voudraient découvrir cette formidable aventure.

Deux jeunes garçons autour du monde

La deuxième lecture est le récit (en 3 tomes) du tour du monde des « Damien ».

A l’époque, il y avait, par rapport à ma situation, une certaine analogie et je me suis tout de suite identifié à ces deux jeunes gars qui ont décidé de prendre leur destin en main et ont choisi un style de vie qui leur correspondait afin de vivre leurs rêves.

Ils ont fait des trucs qu’aucun plaisancier n’avait fait avant eu. De manière simple, sans tapage, sans gros moyen, avec le matériel de base de l’époque.

Ils ont simplement suivi leurs rêves pendant 5 ans autour du monde, comme une évidence… ce qui est devenu tellement rare aujourd’hui.

Un des points communs de ces récits, outre l’aventure hors mesure, c’est que les itinéraires des deux voiliers les ont menés dans les glaces de l’Antarctique. Et à l’époque où beaucoup de plaisanciers étaient (et sont encore aujourd’hui) attirés par les images idylliques de plages ensoleillées, ces images d’icebergs, de montagnes enneigées ont rejoint mes idéaux d’aventures que j’avais déjà avant de connaître la voile, et ont été le moteur de ma propre motivation.

—oOo—

Prenez le temps de découvrir ci-dessous un petit film qui nous replonge dans l’univers des « Damien », pour la partie de leur voyage qui s’est passée en Antarctique.

On pourra penser que c’était un autre temps, mais la mer n’a pas changé. Et pour beaucoup de choses, en grandissant, c’est juste notre regard sur le monde qui s’est modifié, nous faisant souvent oublier nos rêves d’enfant.

Mais l’aventure existe encore et les rêves sont toujours possibles… pour ceux qui veulent y croire vraiment.

Et ici en images toutes simples mais tellement évocatrices,  le trajet de leur périple exceptionnel.

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire