Travaux d’entretien

Le temps chaud et sec de ce début d’été est propice aux travaux de peinture, aussi ces dernières semaines ont été consacrées (entre autres travaux) aux peintures d’entretien.

Et ceux qui ont un bateau en acier savent de quoi je parle : repérage des boursouflures sous la peinture qui cachent des poches de rouille (quand on ne les voit pas carrément), grattage, ponçage, passage d’acide phosphorique pour « tuer » la rouille restante et préparer l’accrochage des peintures de recouvrement, 2 couches d’antirouille, 2 couches de peinture de finition. Et le pont (essentiellement, car pour la coque il n’y avait que quelques points) se retrouve moucheté de tâches de peinture blanche toute neuve. Et avant le grand départ une ou deux couches de blancs viendront uniformiser l’ensemble du pont.

Mais je découvre aussi quelques surprises en enlevant des hublots pour refaire leur étanchéité. Là c’est plus sérieux et il faut reboucher les trous.

s1030086-selHublots retirés et tôle grattée

s1030115-selRebouchage et premier traitement

s1030116-sel
2ème couche d’antirouille avant peinture finale et repose des hublots

Et aussi autour d’un taquet d’amarrage ou une simple petite tâche de rouille s’est terminée, après grattage, par un trou assez important qu’il a fallu reboucher à coup de soudure.

s1030084-sel

s1030114-sel

Ormis ces travaux de peinture, l’enrouleur de trinquette a retrouvé une nouvelle jeunesse avec des vis de fixation complètement grippées dont il a fallu percer et tarauder de nouveaux filetages.

s1030077-selLa vis grippée/cassée à gauche, le nouveau trou taraudé à droite des 2 pièces

L’électronique de bord et l’électricité n’ont pas été oublié puisque après avoir vérifié et rechargé le pack des 6 batteries, j’ai vérifié le bon fonctionnement de l’ensemble. Après recherche de quelques mauvais contacts qui donnaient un fonctionnement aléatoire tout s’est avéré OK à part le radar qui, bien que s’allumant, ne renvoie aucun écho (mais il n’est plus tout jeune), donc probablement à changer car il s’agit d’un appareil vraiment utile en navigation solitaire.

Et le tout ne serait pas complet sans passer par de la plomberie où j’ai fait le plan de toute la tuyauterie d’eau (eau chaude, eau froide, branchement sur les réservoirs et sur le chauffe-eau, etc.

s1030120-selBrouillon du plan de tuyauterie 🙂

s1030121-selPlan final

Prochaine étape : remise en route du moteur et vérification des voiles (plus encore quelques petites bricoles bien sûr).

You may also like...

Laisser un commentaire